La transmission est au cœur de l’existence. Léguer à l’Eglise donne un sens à votre patrimoine.

Léguer à l’Eglise vous permet d’agir pour que ce monde soit plus conforme à vos aspirations.

Le monde dans lequel vivront nos descendants est une part essentielle de l’héritage que nous leur transmettons. Pour vos enfants, vos petits-enfants, mais aussi les personnes fragilisées, vous pouvez transmettre les valeurs qui vous ont été chères votre vie durant. Léguer à l’Eglise protestante prolonge votre engagement pour les générations à venir.


En léguant à l’Eglise, vous agissez à nos côtés pour transmettre une espérance et promettre un avenir à nos actions.

Tout d’abord, l’Eglise accompagne les enfants dans leur éveil philosophique, théologique et spirituel. Jour après jour, elle transmet l’Evangile de Jésus-Christ à travers l’éveil à la foi et le catéchisme. Elle guide les enfants grâce à des bénévoles formés et des équipes de pasteurs.

Ensuite, l’Eglise s’engage concrètement. Elle offre un accompagnement aux personnes qui sont dans les hôpitaux, les maisons de retraite ou en prison. Elle est aux côtés des handicapés, des personnes isolées ou rejetées. Elle aide les plus démunis. Léguer c’est transmettre l’espérance essentielle.

Au fil des générations, l’Eglise nous accompagne. En effet, tout au long de la vie, les pasteurs célèbrent des cultes, animent la vie de la communauté et proposent des temps d’écoute et de conseil. Dans les moments heureux, ils célèbrent à nos côtés baptêmes, confirmations et mariages. Dans les épreuves, ils partagent aussi avec nous notre tristesse et nous accompagnent dans le deuil ou la maladie.

L’Eglise est gardienne de l’héritage historique de Genève, comme la cathédrale Saint-Pierre, les temples de la Fusterie et Saint-Gervais ou celui de Chêne. Léguer, c’est pérenniser ce patrimoine unique dont l’Eglise a la charge.

Enfin, l’Eglise forme et contribue à l’enseignement à travers son soutien important à la Faculté de théologie de Genève, dont les cursus sont reconnus dans le monde. Léguer à l’Eglise permet de former les jeunes pasteurs et les adultes qui souhaitent devenir diacres pour continuer à être présent pour la population. Cela participe aussi au maintien de l’Atelier Oecuménique de Théologie qui forment des personnes laïques.


L’Eglise vit de ce que vous décidez de lui donner

Depuis la suppression du budget des cultes en 1907, l’Eglise protestante de Genève est entièrement séparée de l’Etat. Cela signifie qu’elle ne touche aucune subvention. En effet, elle n’est financée que par les dons. Pourtant, elle est reconnue d’utilité publique et compte sur le soutien de tous pour mener à bien les nombreuses missions qu’elle accomplit.

L’accompagnement de la population dépend exclusivement de la générosité et de l’engagement des personnes.


Vous avez d’autres questions sur le legs et la succession ? Découvrez la foire aux questions fréquentes relatives aux legs ou contactez notre responsable legs.