Rédiger mon testament

Comment rédiger son testament ?

Vous avez décidé de rédiger votre testament en vue de faire un legs ou d’attribuer une part d’héritage à l’Eglise protestante de Genève. Vous avez la possibilité de le faire de deux façons.

  • En choisissant la forme olographe : le testament est écrit entièrement de la main du testateur. Il est daté avec la mention du prénom, du nom et du lieu, et signé
  • En choisissant le testament public : il est établi devant un officier public (le plus souvent un notaire) avec le concours de deux témoins.

Si vous choisissez de faire une legs à l’Eglise protestante de Genève, il convient de mentionner le nom complet de l’institution, son adresse ainsi que son numéro d’identification. C’est important afin d’éviter toute confusion avec d’autres institutions proches :

« Je lègue (…) à l’Eglise protestante de Genève – 24, rue Gourgas – 1205 Genève – Numéro IDE : CHE105924314 »

 


Quelle est la marche à suivre pour rédiger un testament juridiquement valable?

Dans un premier temps, vous déterminez le contenu du testament en rédigeant un brouillon.

  • Dressez d’abord la liste de ce que vous possédez (fortune, objets de valeur, bijoux, meubles anciens) et estimez leurs valeurs.
  • Établissez ensuite la liste des personnes et institutions qui comptent à vos yeux et que vous souhaitez instituer comme bénéficiaires d’un legs ou d’une part de votre héritage.
  • Puis, déterminez dans les limites du droit, la part de chacun de vos héritiers et les objets particuliers que vous souhaitez leur attribuer.
  • Enfin, décidez quelles sommes d’argent et quels objets reviendront à vos différents légataires ou héritiers.

Dans un second temps, vous rédigez un testament juridiquement valable en respectant les formes suivantes:

  • Il doit être entièrement écrit de votre main;
  • Il faut indiquer qu’il s’agit d’un testament par une formule telle que «Ceci est mon testament » ou «Mes dernières volontés »;
  • Pour éviter toute confusion avec d’autres documents, il devrait comporter la formule « J’annule toutes dispositions testamentaires antérieures à ce jour »;
  • Enfin, il doit mentionner le lieu, la date complète (jour, mois, année) et être signé.

Notre conseil: dans tous les cas, il est recommandé de recourir à un notaire.


Vous avez d’autres questions sur le legs et la succession: découvrez la foire aux questions fréquentes relatives aux legs ou contactez notre responsable legs.